Bye, le documentaire de Alexandre Taillefer est sur les écrans depuis décembre. Aucune lettre, qu’un seul mot, “Bye_”. C’est tout ce qu’a laissé comme dernier message le fils d’Alexandre Taillefer, Thomas, avant de s’enlever la vie en 2015. Un mot qui a porté sa part de violence dans le geste tout aussi difficile à comprendre qu’est le choix de s’enlever la vie, au beau milieu de l’adolescence. Un seul mot, difficile à avaler comme adieu et qui est le fil conducteur qui semble habiter toute la motivation documentaire d’Alexandre Taillefer dans ce projet dont le but avoué est de comprendre, de l’aveu même de son producteur-réalisateur.

Un documentaire militant, un cri pour comprendre. On assiste impuissant à la fois à l’inaccessibilité à des ressources en santé mentale pour les jeunes, aux listes d’attentes, et surtout à une médecine à deux vitesses : l’une pour la douleur physique, l’autre, lente, pour la douleur de l’âme.

Bye_ est d’abord la souffrance encore vive de parents qui se questionnent, le regard parfois vide, devant la gravité et l’irréversible caractère du suicide. Bye_ est aussi un appel à comprendre. On restera avec plus de questions que de réponse, c’est le propre du suicide et de son après, on peut cependant saluer l’initiative de poser les questions, partout, pour entendre de la bouche des jeunes ce qui peut faire que les parents sont souvent les derniers à savoir. À écouter en famille, avec les ados justement, pour le prétexte à discuter. C’est disponible gratuitement sur tou.tv .


documentaire bye de alexandre tailleferPrès de deux ans après la mort inattendue de son fils Thomas, qui s’est suicidé à l’âge de 14 ans, l’entrepreneur Alexandre Taillefer cherche toujours à comprendre. Dans ce documentaire qui aborde avec délicatesse et profondeur les sujets malheureusement encore tabous de la santé mentale et de la cyberdépendance chez les jeunes, on l’accompagne à la rencontre d’experts en la matière et on partage avec lui des témoignages à la fois forts, authentiques et bouleversants de la part de jeunes et de leurs familles.

Partager pour mieux aider !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.