L’art des fous; « Horizon désordonné »

Je marche. Je marche sur la longue et vaste étendue gelée du lac Mistassini. Usée par l’omniprésente intimidation, je laisse derrière mon visage sous la croûte glacée. Ne plus retourner à cette terre mythique maladroitement cousue de détresse, de rires naïfs et d’hostilité. Scruter l’horizon qui s’étend jusqu’à l’estompement de soi. Seule face au silence…

En lire plus ...