Une retraite prématurée

Un texte de Sarah-Émilie Nault | Dossier Santé mentale À 65 ans, le garagiste hyperactif Jean-Guy Brien a dû prendre une retraite anticipée lorsque la pandémie a frappé. Le but avoué ? Éviter d’infecter les neuf hommes résidents de la famille d’accueil que supervise sa femme et où il est constamment amené à faire de…

En lire plus ...

Déconfine tes pensées; un projet d’écriture pour les jeunes

Dossier Santé mentale  L’auteur-slameur et porte-parole du Mouvement Santé mentale Québec, David Goudreault, effectue tous les mois, avec d’autres artistes, en direct sur Facebook, une lecture publique de textes rédigés par des jeunes de 12 à 25 ans dans le cadre du projet d’écriture Déconfine tes pensées. Un beau clin d’œil au confinement vécu en raison de…

En lire plus ...

Déconfine tes pensées; des slams écrits par des jeunes

Dossier Santé mentale Un projet d’écriture pour les jeunes L’auteur-slameur et porte-parole du Mouvement Santé mentale Québec, David Goudreault, effectue tous les mois, avec d’autres artistes, en direct sur Facebook, une lecture publique de textes rédigés par des jeunes de 12 à 25 ans dans le cadre du projet d’écriture Déconfine tes pensées. Un beau clin…

En lire plus ...

La liberté est très anxiogène

Dans notre société, somme toute sécuritaire, comment se fait-il que tant de gens souffrent d’anxiété? Nous avons posé la question à Samuel Veissière, anthropologue et professeur au département de psychiatrie de l’Université McGill.  Un texte de Marie Bernier | Dossier Santé mentale – Anxiété, quand tu nous tiens « Avant même la pandémie, on constatait une épidémie de troubles anxieux…

En lire plus ...

Santé mentale: sensibiliser et briser les tabous

Raymond Viger, directeur général de Reflet de Société et intervenant de rue, animait la table ronde sur la santé mentale le 15 décembre dernier, au Bistro Le Ste-Cath. Une discussion spontanée sur des sujets délicats dans le but de briser les barrières discriminatoires au niveau culturel et social. Il était en compagnie de Lysa-Marie Hontoy, directrice…

En lire plus ...

« Il faut s’unir pour construire un monde meilleur » – Kathia Rock

L’auteure-compositrice-interprète innue Kathia Rock était l’invitée de David Goudreault pour la deuxième lecture du projet Déconfine tes pensées. L’occasion d’aborder avec elle son parcours d’artiste autochtone, sa culture et sa place dans l’industrie musicale d’aujourd’hui. Un texte de Mélodie Descoubes | Dossier Culture Pourquoi as-tu choisi de faire une carrière en musique?  « J’avais un rêve ; celui de chanter,…

En lire plus ...

Déconfine tes pensées : lecture avec David Goudreault et Kathia Rock

David Goudreault, porte-parole du projet Déconfine tes pensées, a convié l’artiste innue Kathia Rock, au Bistro le Ste-Cath, pour l’enregistrement d’une deuxième lecture publique des textes écrits par des jeunes de 12 à 25 ans. Une journée riche en émotions à voir sur vidéo!  Dossier Santé mentale L’auteur, poète et slameur québécois a rendu hommage à l’une des participantes, Gabrielle Major,…

En lire plus ...

L’itinérance en chiffres

En septembre dernier, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, a affirmé que « le nombre d’itinérants aurait doublé » dans la ville depuis le début de la pandémie. Les personnes sans-abris seraient près de 6000 dans les rues montréalaises. Avec l’apparition de la COVID-19 et des mesures sanitaires mises en place pour la contrer, les refuges traditionnels ont…

En lire plus ...

L’emploi, tremplin vers la normalité

Accroupie derrière le comptoir, Mélanie écrit minutieusement sur l’ardoise les spéciaux de la semaine alors que sa collègue s’occupe de quelques clients à la caisse. Les deux employées discutent doucement en travaillant, tandis que le reste du personnel s’affaire dans les allées du commerce. Une matinée tranquille, somme toute, dans la petite épicerie montréalaise. Un…

En lire plus ...

Le Camping Notre-Dame, un plan B confortable

Au début de la pandémie de la COVID-19, le centre-ville de Montréal, bondé, cacophonique et vivant, a été massivement déserté par les travailleurs. On n’y voyait plus que la pauvreté. Tout le monde étant confiné chez soi – avec la Prestation canadienne d’urgence (PCU) ou en télétravail –  il ne restait plus que les personnes sans-abris…

En lire plus ...