Il y a presque 15 ans avec les intervenants auprès de personnes suicidaires, nous déposions des recommandations sur la façon de traiter le suicide dans les médias. Nous avions remarqué qu’à chaque fois qu’un média traitait du suicide avec sensationnalisme, le nombre de suicide augmentait drastiquement dans les jours qui suivaient.

À plusieurs occasions, j’ai envoyé des communiqués aux médias sur cette triste réalité. À chaque fois que j’en ai eu l’occasion, j’en ai discuté avec des journalistes. À l’occasion, j’ai eu des réponses défensives telles que: «On a une job à faire, il faut la faire. Notre rôle n’est pas d’être des intervenants».

Trois suicides viennent d’être couvert par le Journal de Montréal. Le traitement fait par Jean-François Coderre a été respectueux de la sévérité de cette réalité. Plusieurs références ont été donné. Les signes avant-coureurs ont été présenté. Le traitement de la nouvelle a trouvé son équilibre entre le travail journalistique et celui d’être un citoyen respectueux du deuil d’autrui.

Je suis content de voir que la vision du journalisme a changé depuis 15 ans. Une plus grande ouverture d’esprit et une sensibilité vis-à-vis la présentation d’une nouvelle qui peut en bouleverser plus d’un. Franco Nuovo le 31 août et Lise Payette le 1er septembre ont utilisé leur chronique respective pour parler de ce que ces suicides leur faisaient vivre. De très belles chroniques pour soutenir le reportage sur ces suicides. Des chroniques humanistes et touchantes.

Félicitations à vous tous pour cette présentation. Un bon journalisme n’est pas nécessairement étranger à la sensibilité.

AUTRES TEXTES SUR LE SUICIDE:

SURVIVRE, UN ORGANISME D’INTERVENTION ET DE VEUILLE EN PRÉVENTION DU SUICIDE ET EN PROMOTION DE LA SANTÉ MENTALE. POUR FAIRE UN DON. REÇU DE CHARITÉ POUR VOS IMPÔTS.

MERCI DE VOTRE SOUTIEN.

GUIDE D’INTERVENTION DE CRISE AUPRÈS DE PERSONNES SUICIDAIRES

guide-d-intervention-de-crise-personne-suicidaire-suicide-intervention-prevention-suicide-rates-suicide

Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureur du suicide et de déterminer qu’est-ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise.

Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide.

Le livre est disponible au coût de 4,95$. Par téléphone: (514) 256-9000, en région: 1-877-256-9009. Par Internet.

Maintenant disponible en anglais: Quebec Suicide Prevention Handbook.

Par la poste: Reflet de Société 4260 Ste-Catherine Est Montréal, Qc. H1V 1X6.

Partager pour mieux aider !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.